Il existe plusieurs critères de choix spécifiques à prendre en compte pour bien choisir votre disque dur externe :

  • L’usage
  • Fixe ou portable
  • Le format
  • L’interface
  • La capacité
  • La vitesse de rotation
  • Le niveau sonore
  • Le budget

L’usage

Comme nous venons de vous l’expliquer, c’est le critère principal de différenciation entre les disques durs externes. Chaque type a ses avantages et ses inconvénients.

Par exemple, les disques durs externes de bureau sont dotés d’une plus grande capacité du fait qu’ils vont servir à stocker les données phares d’une entreprise. En revanche, ils sont plus encombrants et plus difficiles à entretenir.

Les disques durs multimédias permettent par exemple le stockage et le visionnage de différents formats de fichiers vidéos, audio et photo sur votre smart TV.

Si vous souhaitez partager vos données entre plusieurs ordinateurs vous pouvez utiliser des disques durs externes réseau à plusieurs interfaces.

Fixe ou portable

S’il s’agit de stocker les données personnelles ou professionnelles importantes pour un travail plus ou moins nomade, il est conseillé d’utiliser un matériel de stockage portable. Vous pouvez ainsi transporter facilement vos données et les transférer d’une machine à une autre rapidement.

Le disque dur fixe sert le plus souvent à stocker le système d’exploitation ainsi que les données essentielles au fonctionnement de l’ordinateur et de vos programmes phares.

Le format

Aujourd’hui, les disques durs externes se déclinent en format 3,5 pouces et 2,5 pouces. Ce dernier est destiné aux ordinateurs portables tandis que le premier aux ordinateurs de bureau. Il existe cependant des modèles plus petits destinés à certains matériels comme les ordinateurs ultraportables. Ils sont cependant difficilement trouvables sur le marché.

L’interface

L’interface est le médium par lequel circulent les données et les commandes entre le disque dur externe et le matériel informatique. Existant en modèles 2.0 et 3.0, l’USB est très populaire. Les adjectifs sont nombreux pour parler de cette interface. En effet, l’USB  a l’avantage d’être réversible, polyvalent, rétrocompatible, compact, universel et résistant. Tout cela facilite en conséquence son utilisation.

Les connectiques FireWire 400 ou FireWire 800 disposent respectivement d’un débit maximal de 400 et 800 Mbits/s.

L’eSATA affiche à peu près les mêmes performances qu’un disque dur interne, avec 6 Gbit/s de débit, ce qui lui procure une bande potentielle plus élevée.

Plusieurs modèles de disques durs à interfaces multiples sont actuellement disponibles, offrant plus de performance et de marge de manœuvre aux utilisateurs.

La capacité

Les disques durs externes nécessitent une plus ou moins grande capacité pour pouvoir élargir l’espace de stockage d’un ordinateur.

Si vous utilisez les disques durs externes d’une manière fréquente et surtout en déplacement, nous vous conseillons d’utiliser ceux qui contiennent une capacité de 500 Go.

Le choix peut également se porter sur des modèles avec une plus grande capacité, allant jusqu’à 6 To, surtout si vous travaillez dans le multimédia ou que vous sauvegardez tous vos projets sur ce genre de périphérique. De plus, certains de ces modèles de grande capacité offrent la possibilité d’utiliser ces disques en mode miroir, très utile pour sécuriser l’archivage des données.

La vitesse de rotation

La vitesse de rotation des plateaux magnétiques jouera un grand rôle sur les performances des disques durs externes.

Ainsi, plus cette donnée est élevée, plus le disque dur est rapide. Cependant il est plus bruyant, peu économe en électricité et aura tendance à chauffer. Les modèles fonctionnant à 7 200 tours/min sont plus adéquats pour les ordinateurs de bureau ; tandis que ceux dotés d’une vitesse de rotation 5 400 tours/min conviennent le mieux aux laptops.

Le taux de transfert

Le taux de transfert est un critère à prendre en compte lors de l’achat d’un disque dur externe, en fonction de l’usage que vous réservez à l’appareil.

Si vous sauvegardez votre ordinateur toutes les deux semaines, n’importe quel modèle de disque dur externe fera l’affaire. En revanche, si vous l’utilisez principalement pour stocker de gros fichiers, tels que des vidéos, préférerez un périphérique qui récupère plus rapidement les données de votre ordinateur. Dans ce cas, un disque dur avec une interface USB 3.0 sera à préférer d’un USB 2.0.

Le taux de transfert réel du disque en cours d’utilisation peut aussi être révélateur de sa performance. Il est indiqué avec la mention « burst » ou « taux de transfert soutenu ».

Le niveau sonore

Le niveau sonore conditionnera le confort d’utilisation de votre disque dur externe. Un boîtier sans ventilateur sera plus silencieux, mais il faut veiller, dans ce cas, à ce que la chaleur se disperse convenablement. Les boîtiers en aluminium constituent donc un excellent choix. Toutefois, si votre boîtier dispose d’un ventilateur, la vitesse de rotation doit être faible pour votre confort.

Le niveau d’aération

L’aération aidera votre appareil à résister à la chaleur qu’il subit. Le disque doit être revêtu d’une matière évacuant bien la chaleur, comme l’aluminium. Sinon, il doit disposer d’un ventilateur pour éviter la surchauffe.

Le budget

Le budget est un élément clé car il dirigera votre choix. Optez pour la qualité/prix en faisant une comparaison minutieuse. Côté prix, vous aurez l’embarras du choix. Il suffit de prendre les précautions nécessaires pour ne pas tomber sur un modèle défaillant ou de mauvaise qualité.

Lire la suite du guide d’achat : Les différents types de disques durs externes

Retourner à la page principale du guide : Les meilleurs disques durs externes en 2019